Réussir une présentation; comment captiver et retenir l’attention

faire_presentation_trucs_pour_retenir_lattention

Parler en public et réussir à retenir l’attention

J’ai souvent assisté à des réunions et des présentations (formations, objectifs d’équipe, changements de technologie) sans aucun intérêt, strictement parce que j’y étais obligé.

Je savais d’avance que j’y perdrais mon temps et qu’à la toute fin, on me remettrait le document intégral de la présentation que je pourrais relire. Mais la plupart du temps, puisque la présentation était endormante, le document se perdait au fond du tiroir…

Conclusion pour tous les participants : perte de temps, perte d’intérêt, perte de confiance et de crédibilité envers le gestionnaire à l’origine de la rencontre.

Voici quelques trucs qui garantiront le succès quand vous devez faire une présentation

 1. Ayez un plan 

Déterminez le but de votre présentation. Un plan permettra d’atteindre ce but. Révisez ce que vous souhaitez dire et faire connaître. Ayez une stratégie de présentation. Tenez compte des participants et de leur niveau de connaissance. Fixez une limite de temps réaliste pour votre présentation!

2. Réduisez votre plan

Pour être bien compris, limitez vos idées. À force de vouloir faire une présentation complète, vous la chargez inutilement de détails dont personne ne se souviendra. On retient les idées et les histoires, pas les détails. La période de questions servira à compléter.

3. Affirmez, développez et concluez

Dès le départ, servez-vous de votre conclusion pour faire une affirmation. Par la suite, expliquez; pourquoi et comment il en est ainsi. Ensuite concluez en reprenant les 3 arguments les plus forts de votre présentation. Éliminez tous les points qui ne servent pas votre le but et l’objectif de votre présentation. Tenez-vous en à trois idées fortes et tout le monde les retiendra.

4. Réveillez les dormeurs

Parce que chacun a une capacité d’attention limitée, même si vous croyez être palpitant, réveillez-les! À toutes les 5 ou 7 minutes, faites-les participer. Posez-leur une question, répondez à une question, demandez-leur un exemple, sollicitez une information et une réaction.

Observez comment travaillent les humoristes. Ils font une affirmation, ils racontent, ils font réagir la foule en posant une question et ils concluent. Ils se servent de l’auditoire pour dynamiser le reste de la salle. Utilisez la même méthode.

 5. Limitez l’utilisation Powerpoint

Utilisez quelques diapositives pour illustrer vos idées ou dévoiler une image. Mais jamais pour y placer tout votre texte et votre contenu comme un télésouffleur.

Powerpoint est un puissant outil de distraction. Dès que vous l’allumez les gens regardent ce que vous y placez mais ils ne vous écoutent pas. Même si Powerpoint vous rassure en cas de trou de mémoire, c’est le meilleur outil pour rater une présentation. Ce sont vos arguments qui doivent convaincre pas ce que vous affichez.  (voir: les pièges d’une présentation Powerpoint)

 6. Baissez le micro et montez la voix

 Trop de présentations sont faites avec une amplification. Le son est souvent mauvais, trop sourd et faible.  En se croyant ‘’amplifié’’ le présentateur parle mollement pour lui-même, sans dynamisme et sans vie. Quand vous projetez votre voix et montez le ton, vous ajoutez de l’énergie. Vous créez un mouvement parmi votre auditoire.

 La passion se communique avec vigueur. Alors si votre sujet vous passionne, transmettez votre passion et votre désir de réussir avec assurance et vie, pas avec amplification.

 7. Concluez et répondez

Concluez rapidement et n’ajoutez rien d’autre. Tenez-vous en à votre plan. Tout comme votre affirmation départ, votre conclusion doit être préparée. On ne doit jamais sentir que vous terminez parce que vous ne savez plus quoi dire. Vous devez terminer par ce que tout est dit!   Pour un meilleur impact, utilisez le principe de ‘’punch-in/punch-out’’.   Solide au départ et solide à la fin.

Sans attendre, sollicitez les questions.  –  »Rapidement, on a du temps pour quelques questions »… 3 ou 4 questions suffiront. La plupart du temps, il s’agit de participants qui souhaitent démontrer qu’ils ont compris votre présentation. Pendant ce temps, tout le monde souhaite quitter…

Bien sûr, une formation adéquate vous permettra de développer les quelques trucs proposés et d’en maîtriser les techniques. Nous pouvons alors vous aider. Mais en tenant compte de ces conseils, vos prochaines présentations s’en trouveront grandement améliorées.

Découvrez nos formations :  RouxMédia/Formations

Publié dans Trucs et conseils gratuits | Laisser un commentaire

Présentation en public , réussir en 2 minutes

Parler en public retenir l'attention et captiver

Seulement 2 minutes

Lors de votre prochaine présentation, retenez que vous ne disposez que de 2 minutes pour réussir. Le succès de votre prise de parole ou de votre exposé repose sur la même règle que lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois;  tout se joue dès les premiers instants.  La communication est avant tout une affaire de perception.

Si vous perdez l’attention de votre auditoire dans les 2 premières minutes,  il vaut mieux remballer votre matériel et rentrer chez vous, ça ne passera pas!

Voici quelques trucs qui garantiront le succès de vos prochaines présentations d’affaires.

1. De l’attitude pas des excuses

Plusieurs se présentent en s’excusant d’être là avant même d’avoir débuté.  ‘’Je suis désolé d’interrompre votre repas’’.  ‘’Vous m’excuserez de ne pas être très habile pour parler devant un groupe’’.  ‘’Je sais que c’est long et que vous avez hâte de rentrer ‘’…    Cessez de transmettre votre malaise et attaquez.

Démontrez votre plaisir à partager vos connaissances, votre message. Souriez, parlez avec assurance d’une voix forte et n’hésitez pas à interrompre la salle.  Votre position devant le groupe vous confère ce droit et personne ne vous en voudra.  Au contraire on s’attend à ce que vous le fassiez et que vous soyez en contrôle.

L’attitude de l’enfant qui s’excuse d’avoir renversé un verre de lait en attendant d’être réprimandé n’a rien d’un leader de qui on veut apprendre!

2. Créez une réaction en posant une question

Saluez la salle, présentez-vous, annoncez votre sujet et combien de temps vous y consacrerez puis modifiez rapidement votre ton et posez une question qui demandera leur attention.

‘’Bonjour, mon nom est Serge Roux et au cours des 40 prochaines minutes, je vais vous donner les meilleurs trucs pour vos présentations.  Est-ce que tout le monde m’entend bien ?  À l’arrière ?  Ici devant ça va, ça n’est pas trop fort’’ ? 

Ça y est, ils sont désormais avec vous, maintenant rapidement vous devrez conserver leur attention et les nourrir…

3. Ne perdez pas de temps, entrez dans l’action

Inutile de dire combien vous être heureux d’être là, évitez les remerciements, les salutations protocolaires.  Votre crédibilité sera encore plus grande si vous ne perdez pas de temps.  Le sujet, c’est ce qui compte le plus alors attaquez!

Faîtes une affirmation puissante.  C’est à partir de votre affirmation que vous développerez le sujet et chacun voudra connaître vos explications, votre raisonnement.  Évitez surtout d’introduire votre introduction déjà trop longe.

Marcher sur la pointe des pieds, gardez ça pour tard le soir quand vous rentrez discrètement à la maison.

4. Mémorisez vos premières phrases

Pendant les 30 premières secondes, votre cerveau perd le contrôle et la nervosité (même lorsqu’elle est contenue) occupe un grand espace.  Après vous être présenté, dites les quelques phrases d’intro que vous avez apprises et mémorisées.  Rapidement, vous reprendrez le dessus et vous poursuivrez sans ne plus jamais perdre le fil.

Vos lignes d’ouverture doivent être puissantes et significatives. Elles vous garantiront de conserver l’attention de chacun et propulsera votre confiance au maximum pour le reste des minutes à venir.

Les 4 points énoncés ci-haut ne devraient pas prendre plus de 2 minutes.  Vous disposez de 2 minutes pour établir votre position, votre crédibilité,  la pertinence de votre sujet et vous assurer que le groupe tout entier est prêt à vous écouter avec attention et participation.  Si vous ratez ces 2 minutes, le reste de votre présentation  ressemblera à l’éternité.   Et comme disait Kafka;  « L’éternité c’est long… surtout vers la fin. »

Découvrez nos formations :  RouxMédia/Formations

Publié dans Trucs et conseils gratuits | Laisser un commentaire

Parler en public, 5 trucs pour convaincre

Parler en public | Savoir convaincre en 5 trucs

Il ne suffit pas de parler plus fort que son interlocuteur pour convaincre quand vient le temps de parler en public. Quand il s’agit d’une présentation d’affaires, se lever et s’adresser à un groupe ne suffit pas non plus pour être crédible Pour y parvenir, vous devez connaître certains trucs et développer de nouvelles aptitudes.

Convaincre est un art.  Si c’est difficile auprès d’une seule personne, imaginez alors le défi quand vous vous adressez à tout un groupe.

Voici 5 conseils pour réussir une présentation en public

1. SOYEZ CONFIANT MAIS JAMAIS PRÉTENTIEUX

Vous devez afficher assurance et aplomb pour que l’on vous accepte comme expert, et pour avoir de la crédibilité.  Mais vous ne devez jamais faire preuve d’arrogance et vous placer au-dessus des gens présents.  Personne n’aime se sentir inférieur. Au contraire, les gens auxquels vous faites votre ‘’pitch’’ sont au premier rang hiérarchique et au-dessus de vous car ils ont le pouvoir de refuser votre plan, votre proposition et même de couler votre présentation.  Vous devez mériter, par vos propos et votre charisme, le droit de vous joindre à eux et d’être accepté par ces derniers.

2. ÉVITEZ L’ARROGANCE

En expliquant vos idées et votre plan, vous devez garder le contrôle de vos émotions mais aussi du groupe devant vous.  Si vous faites preuve d’arrogance, les participants utiliseront toutes les faiblesses de vos propos pour démontrer le contraire de ce que vous dîtes et faire rire l’assistance.  Votre présentation deviendra alors un concours pour trouver lequel sera le plus malin pour causer votre chute et croyez-moi, vous tomberez…

On ne se souviendra plus de votre nom mais on rira encore pendant des années, du jour où vous vous êtes planté!

3. DÉVELOPPEZ VOS ARGUMENTS 

Votre assurance et votre aisance ne sont rien sans de bons arguments.  Vos idées et votre plan sont peut-être excellents mais soyez prêt à en faire la preuve.  Convaincre, c’est comme bâtir une table;  la pièce principale doit être supportée et reposer sur quelque chose de solide.  Une table sans le support des pattes, ça ne demeure qu’une planche !  Votre plan aussi a besoin de support pour être en valeur et ça, c’est le rôle des arguments.

4. DES EXEMPLES ET DES MOTS PUISSANTS

Les mots vides de sens, enlèvent du punch à votre présentation. Vous devez toucher une corde sensible et les émotions de vos auditeurs.  Un client du domaine de l’assurance me confiait échouer dans ses présentations aux dirigeants de plusieurs entreprises.

Malgré un document audio-visuel soigné et des graphiques pertinents, les mots de sa présentation étaient trop ‘’faibles et vides de sens’’ pour convaincre qui que ce soit.  Sa présentation était remplie de termes comme : incidents routiers,  impacts matériels, pertes accidentelles, autonomie restreinte, disparition, etc.

Un incident routier peut tout aussi bien désigner une crevaison qu’un carambolage!  Pourtant, les deux sont nettement différents.

En remplaçant les termes sans impact ni émotion par des mots puissants comme : collision, mort violente, blessure, handicap, tragédie, ferraille,  ses clients ont imaginé les scènes comme elles se produisent réellement et ont été touchés.  Résultat?  Ils ont accepté les modifications proposées.  Succès sur toute la ligne!

Plus on nuance et plus on dilue et on aseptise les mots et le discours. Mort est un mot plus puissant que perte ou disparitionCollision est plus puissant que incident.

Le choix des mots et les images qu’ils créent font toute la différence dans une présentation!

5. ÉCOUTEZ ET ADAPTEZ 

Plutôt que de préparer votre réplique et de mettre un terme rapidement aux objections, prenez le temps de bien les comprendre.  Vous n’avez pas à vous défendre, vous avez à expliquer ce qui a été mal compris.  À trop vous défendre, on aura l’impression que vous cherchez à cacher quelque chose et que vous n’êtes plus le partenaire honnête que vous prétendiez être.  C’est en écoutant que vous apprendrez quels sont les points faibles de votre présentation et vous pourrez y remédier sur le champ.

Pratiquez l’écoute active et reformulez les objections ou les interrogations que l’on vous témoigne.  ‘’Si je comprends bien, vous dîtes que le point X est important pour vous car…’’   Vous vous assurez ainsi de comprendre, vous démontrez votre intérêt pour l’autre et vous reprenez à votre rythme la discussion et la séquence des arguments en les présentant d’une façon différente pour bien appuyer vos idées.

Découvrez nos formations :  RouxMédia/Formations

Publié dans Trucs et conseils gratuits | Laisser un commentaire

Parler en public; mythes, erreurs et solutions

Parler en public | Erreurs et mythes fréquents

De nombreuses méthodes, guides et livres  ont vu le jour dans les années 60-70 et ne se sont pas adaptés depuis.   Malheureusement, ces outils qui relèvent de la pensée magique enseignée par des gourous millionnaires se retrouvent encore sur les rayons des librairies. Ils affichent un nouveau look mais demeurent les mêmes et ne produisent aucun résultat. Pire encore, ces méthodes nuisent à vos présentations.

Prendre la parole en public peut être un facteur de stress mais ça n’est certainement pas en continuant de propager des mythes et croyances tenaces que vous y parviendrez.

Mythes et fausses croyances quand vous il faut prendre la parole en public

1.   Pour diminuer votre stress, imaginez votre auditoire en sous-vêtements. 

Réalité  C’est tout simplement impossible. Vous n’y parviendrez jamais et tenter de vous concentrer à imaginer une réalité qui n’existe pas, vous rendra distrait, vous fera oublier votre présentation, votre concentration et vous décevra de ne pas y parvenir. Soyons sérieux, parler et imaginer une scène visuelle complètement différente de votre sujet est IM-POS-SIBLE! Allez, on demeure habillé, on apprécie ces gens attentifs et on livre la marchandise.

2.   Évitez de regarder les gens et les regards en portant vos yeux au fond de la salle, par-dessus les têtes.

 Réalité   Les gens sont venus vous entendre et veulent que vous leur parliez, pas que vous fassiez semblant qu’ils n’existent pas!  Nous trouvons louches, les gens qui ne nous regardent pas directement quand ils nous parlent. Alors pourquoi le faites-vous? Regarder les gens,  une personne à la fois crée un lien sécurisant. Il est plus facile de s’adresser à une personne qu’à tout un groupe. Alors, adressez-vous à plusieurs personnes en les gagnant un à un, au hasard sans plan établi. Pas besoin de fixer votre interlocuteur, mais croiser son regard montrera que vous avez un intérêt pour sa présence.

3.   Il n’y a aucune raison d’être nerveux. Tout se passe dans votre tête.

Réalité   Rien de plus faux. Toutes les raisons sont bonnes pour être nerveux. Mais elles ne doivent pas être un empêchement à votre présentation. En fait, votre confiance doit faire l’équilibre avec votre nervosité. Le malaise ressenti est presque essentiel afin de vous garder vivant, actif et motivé à réussir.  Votre bonne préparation et un plan de  »livraison » vous permettront de réussir.  Même après 30 années de radio et de télévision, j’éprouve encore de la nervosité, peu importe la taille du groupe, quand vient le temps de parler en public. Mais la satisfaction remplace rapidement la nervosité une fois que je me lance.

4.    Pour diminuer votre stress, ne regardez pas la salle et les participants avant de débuter votre présentation.

Réalité   Au contraire, imprégnez-vous de son énergie et évitez les surprises quand vous prendrez connaissance du nombre de participants en prenant place. Une bonne façon de briser la glace est même d’accueillir les participants en vous plaçant à la porte, en offrant une poignée de main et en vous présentant. La glace est désormais brisée, tout le monde vous connait, un premier contact sympathique est établi avec chaque participant. Au moment de prendre la parole, vous verrez combien votre stress et la crainte du jugement auront diminué.

5.   Débutez votre présentation par une blague

Réalité   NON !!!  Vous n’êtes pas humoriste et les gens venus vous entendre ne s’attendent pas à un spectacle d’humour. Faire rire est un art. Rater une blague c’est comme débouler un escalier. Ça attire toute l’attention de façon bruyante et ça crée un malaise. Personne ne veut ça. On se rappellera du malaise de votre gag raté bien plus que de la pertinence de vos propos. Soyez vrai, sincère et au fil de votre présentation, la légèreté et la répartie qui crée des occasions drôles viendront naturellement.

6.   Évitez de bouger et demeurez calme

Réalité   Au contraire, les gens passionnés utilisent les mains, les expressions du visage, ils avancent vers les gens à qui ils s’adressent, ils s’emportent, tout leur corps communique leur passion. L’auditoire est passif alors faites en sorte qu’il y en ait au moins un de vivant, VOUS!   Vos déplacements créent du rythme et de la vie.  Si votre public demeure trop passif, il aura le temps de penser à autre chose et oubliera que vous lui parlez.

7.   Pour vous sentir en sécurité, apprenez votre texte par cœur

Réalité   C’est la meilleure façon d’avoir un trou de mémoire paralysant. Dès qu’un mot vous fera faux bond, vous paniquerez et serez incapable de le remplacer par un synonyme. En fait, vous en oublierez aussi où vous en êtes rendu et tout le reste de votre texte.  On apprend et retient beaucoup mieux les idées.  Assurez-vous de connaître votre sujet à fond, ayez un plan, un scénario, un ordre dans lequel vous allez le faire connaître. Mais de grâce, évitez de tout mémoriser. Vos notes doivent vous guider et non pas devenir un conte que vous lisez mot à mot, à des enfants venus vous entendre.

8.   Préparez un diaporama très détaillé  (PowerPoint)

Réalité   Les diaporamas sont ennuyants et toujours trop chargés.  La plupart des présentateurs lisent mot à mot le contenu de leur présentation qu’ils projettent sur un écran.  Or, les participants peuvent lire encore plus rapidement ce que vous leur lisez laborieusement à voix haute.  Ils sont venus vous entendre parler.  Au lieu de ça, vous leur faites lire votre propre texte sur un écran.  Besoin quand même d’un diaporama? Alors, ne placez qu’un titre, une image, une idée. Le reste, c’est à vous de l’expliquer, de le raconter et de le faire vivre.

9.   Répétez comme un mantra « Je ne suis pas nerveux,  je suis parfaitement à l’aise ».

Réalité   Pourquoi nier la réalité, vous êtes nerveux un point c’est tout.  Même si vous répétez que vous ne l’êtes pas, ça ni changera rien et vous ne parviendrez pas à vous convaincre du contraire.   Un mensonge, même répété  »ad nauseam » ne se transforme pas en vérité.  Mieux vous maîtrisez votre sujet et moins la nervosité aura le pouvoir de vous décourager.

10.   J’ai de l’expérience et je fais toujours de bonnes présentations

 Réalité   Vous vous dirigez tout droit dans le mur. Aimer prendre la parole en public et avoir le talent pour y parvenir ne garantissent pas toujours le succès. Le succès vient avec l’effort.  Révisez votre présentation, maîtrisez les éléments clés, ayez un plan, un scénario de présentation. Votre talent peut vous sauver des situations délicates, des imprévus et des inconforts. Même aussi bon que vous l’êtes, si vous n’avez rien à dire, aucun contenu intéressant, les gens s’en apercevront rapidement et vous laisserez une mauvaise impression qui entachera l’idée qu’ils se faisaient de vous.

Découvrez nos formations :  RouxMédia/Formations

Publié dans Trucs et conseils gratuits | 2 commentaires

Trucs et conseils pour réussir une présentation

 

Réussir une présentation d’affaires ou scolaire

Parler en public et s’adresser à un groupe de collègues ou de clients n’a rien de sorcier à condition de respecter quelques règles toutes simples. Voici quelques trucs et conseils pour réussir une présentation.

1.      Préparez vous

Même si vous connaissez votre sujet, vous devez avoir un plan.  Si vous croyez pouvoir improviser et avoir du succès, bonne chance!  Pour réussir votre présentation, vous devez avoir un plan, une ligne directrice, un scénario de présentation.  Regroupez vos idées par thèmes logiques et dans une progression facile à comprendre.  Mettez de l’ordre dans vos idées. Personne n’aime les propos décousus.

2.     Vous êtes l’expert  

Le centre d’intérêt, c’est vous.  Cessez de vous cacher sur les côtés de la scène ou de la salle, dans la pénombre du projecteur.  Placez-vous au centre.  C’est votre personnalité, votre dynamisme et votre passion qui doivent ressortir.   En vous adressant au groupe, les participants acceptent l’idée que vous êtes l’expert et que vous avez des choses importantes à leur apprendre.

3.      La fin au début

Donnez un grand coup dès le début! Ne gardez pas votre idée de conclusion pour la fin.  Au contraire, dès le départ, annoncez vos couleurs et dites ce que vous pensez, ce que vous comptez faire!  Ensuite expliquez comment vous allez y parvenir, pourquoi il est important de le faire.  Bref, faites la démonstration de ce que vous affirmez.  Appuyez vos propos de quelques chiffres et citez des études mais surtout, donnez des faits et des exemples concrets.

4.      Enlevez des mots ajoutez des verbes    

On veut de l’action. Vous écouter est une activité passive et il devient facile de décrocher. Assurez-vous que vos propos vivent. Pour décrire une action, il faut des verbes.  Allez-y de phrases courtes, d’idées simples et donnez de la vie à vos propos.

5.      Racontez une histoire   

Personne ne se passionne réellement pour des statistiques.  Mais tout le monde devient attentif quand on raconte une histoire.  Les gens se souviennent peu des chiffres, mais la plupart se souviendront de vos anecdotes et de l’histoire que vous raconterez.  Les chiffres n’ont pas de vie. Mais les acteurs d’une histoire, oui! Personnalisez vos chiffres et vos statistiques par des exemples vivants.

 6.      Résumez et répétez       

Il est difficile de maintenir l’attention de tout un groupe.  Soyez vivant et bref mais surtout, revenez régulièrement vos idées maîtresses pendant votre présentation, trouvez une façon subtile d’être répétitif. Le cerveau humain a besoin d’au moins 7 répétitions de différentes façons afin d’assimiler et retenir de nouvelles informations.

7.       Recyclez vos idées        

Pour vous assurer d’être compris, faites régulièrement des références à ce que vous avez dit plus tôt dans votre présentation. Revenez sur vos propos.  Vous pourrez mieux appuyer et insister sur vos idées tout en vous assurant de les faire accepter.  Les meilleurs communicateurs le font régulièrement sans que personne ne s’en rende vraiment compte.

 8.      Faites participer             

Malgré votre bonne préparation, ne pensez pas que les gens boivent chacune des paroles que vous dites. Écouter un conférencier est une activité  »passive » et l’attention diminue rapidement. À chaque 5 minutes, assurez-vous de casser votre rythme. Posez des questions! Demandez à votre public de compléter votre idée, de donner un exemple, de donner un chiffre ou une statistique avant que vous ne dévoiliez la bonne réponse. Assurez-vous qu’ils participent. Répondez même à quelques questions quand vous sentez que vous perdez leur attention.

 9.      Limitez les supports visuels        

Regarder une présentation PowerPoint n’a rien de passionnant. Quand vous présentez un graphique ou un texte, les gens ne vous écoutent pas; ils lisent.  Il est impossible pour le cerveau humain de voir un mot et de ne pas le lire. Vos propos les dérangent et déconcentrent leur lecture. Assurez-vous de n’utiliser un support visuel que pour ce qui vraiment nécessaire.

Comprendre comment effectuer une présentation avec impact et succès

 10.   Sachez conclure             

Les parties les plus importantes d’une présentation sont l’introduction et la conclusion. Au début, vous avez 3 minutes pour placer votre sujet, vendre votre idée et transmettre votre passion. C’est dans cette portion que les gens décideront s’ils ont le goût ou non de vous écouter. Le développement c’est la partie longue, théorique et pour laquelle vous devez avoir une stratégie de présentation pour conserver l’attention. La conclusion doit être aussi percutante que votre introduction. Punch à l’entrée, punch à la sortie.

Si vous parvenez à étonner à ces deux moments clés, c’est dans la poche !

Découvrez nos formations :  RouxMédia/Formations

Publié dans Trucs et conseils gratuits | Laisser un commentaire

Faire une présentation et utiliser Powerpoint

Comment utiliser Powerpoint efficacement

Vous avez une présentation à faire et vous souhaitez vous démarquer et avoir un impact sur votre auditoire? Oubliez Powerpoint.

Powerpoint est une béquille derrière laquelle les gens se donnent confiance.   Rappelez vous de la dernière présentation Powerpoint à laquelle vous avez assisté.  Sincèrement, avez vous été attentif et captivé?

Les gens sont venus vous entendre et certainement pas lire sur un écran, les notes que avez mis des jours à rassembler.  Vous devez au contraire, connaître et maîtriser votre sujet, puis le raconter comme on raconte une histoire.  N’oubliez jamais que l’œil rend les oreilles sourdes.  Quand on lit votre texte sur grand écran, on ne vous écoute plus.

Voici la meilleure façon d’utiliser Powerpoint pour réussir vos présentations

1. Soyez la vedette

Avant même de penser à utiliser un projecteur, occupez tout l’espace. Misez sur votre personnalité, votre charisme et sur les connaissances approfondies de votre sujet pour vous imposer en tant qu’expert. N’accueillez pas les participants avec un projecteur allumé.

2. Ayez un plan

Sachez parfaitement ce que vous voulez dire, présenter, vendre.  Votre présentation doit avoir un scénario et une mise en scène sans ne rien laisser au hasard. Connaissez votre présentations par en détail !  Si le projecteur flanche, vous devez poursuivre sans problème.   Surtout,  évitez de toujours référer à votre document comme si vous le découvriez pour la première fois…

3. Dès le début, résumez-vous en 10 minutes 

Cette courte période est très importante. C’est à ce moment que votre auditoire décidera ou non d’être attentif à vos propos et de vous suivre.  C’est à ce moment, dès le départ que vous établissez votre crédibilité.  Les 10 premières minutes doivent contenir l’essentiel de votre pensée et de votre présentation. Vous devez établir en quelques phrases votre sujet.  Faites une déclaration !  Par la suite, vous appuierez  votre énoncé par des exemples précis, selon votre plan et scénario.

4. PowerPoint n’est pas un télésouffleur

Cessez d’y placer votre texte pour le lire à l’auditoire. Vous lisez lentement et probablement laborieusement et sans conviction.  Pendant ce temps, vos participants lisent en silence, rapidement et sans vous écouter. Bref, vous les dérangez!  Pendant qu’on lit, on ne veut pas vous entendre, vous ralentissez le groupe.  PowerPoint vient de vous voler la vedette!   Au contraire, n’affichez qu’un titre et faites le reste du travail avec votre voix, vos connaissances, votre passion.

5. Illustrez vos propos

Profitez de pouvoir présenter des images et photographies fortes pour surprendre, faire rire, étonner, faire rêver, convaincre.  Une longue liste de points numérotés n’a rien d’intéressant.  À ce compte, distribuez votre présentation et laissez partir les gens…

6. La qualité des images

Assurez vous de présenter des images lumineuses, d’une haute résolution. Le projecteur diminue du tiers la qualité des images.  Si vos images sont ternes, vos propos sembleront ternes, sans personnalité.  Les téléphones portables de votre public offrent une qualité HD, alors de grâce, un peu de respect pour votre auditoire et offrez de la qualité.

7. Étonnez votre auditoire

Ayez des images inspirantes, surprenantes, qui sortent de l’ordinaire. Tout le monde a accès à internet. Évitez de choisir les mêmes images qui circulent régulièrement sur les médias sociaux.  Les participants venus vous écouter veulent du nouveau!   Surtout évitez les  »clip-art » fournis par les logiciels de traitement de texte.  Après 1 minute, votre photo n’étonne plus, elle hypnotise et fait perdre le fil à votre public qui ne vous écoute plus et qui se perd dans ses pensées.  Retirez-votre photo…

8. Investissez dans votre présentation

Demandez de l’aide et investissez quelques dollars pour qu’un infographiste professionnel ajoute des titres et des graphiques simples mais pertinents.  Évitez les outils de mise en page ‘’grand public’’ qui donneront plutôt à votre exposé, des allures de présentation orale scolaire.  Évitez les effets inutiles et multiples, les transitions qui entrent de tous bords tous côtés, en fondu ou en pixellisation. Vous êtes un professionnel, pas un élève d’école…

9. Assurez-vous que tout fonctionne

Votre image doit arriver à un moment précis. Elle doit créer un ‘’punch’’ dans votre présentation. Régler la partie technique avant de vous présenter et répétez-vérifiez, répétez-vérifiez et répétez-vérifiez encore.  Assurez que dès l’instant où vous appuierez sur le bouton, tout fonctionnera. Rien de pire que les excuses et les problèmes techniques pour faire perdre votre fil et l’attention de l’auditoire.

10. Vous êtes la vedette et PowerPoint doit demeurer un outil

Évitez de placer l’écran en plein centre de la scène et de vous retirer sur le côté derrière un lutrin.  L’expert que l’on est venu entendre n’est pas un écran ni la projection de votre texte mais VOUS ! Occupez le meilleur espace, le centre. Bougez, déplacez-vous, l’écran est secondaire et ne doit jamais vous reléguer au second plan, prisonnier de votre place derrière le lutrin.

En conclusion, n’oubliez pas que:

  • Votre projection détourne l’attention
  • La vue est un sens plus fort que l’ouïe. Quand on regarde, on écoute peu.
  • Des chiffres, même projetés c’est lourd.

Découvrez nos formations :  RouxMédia/Formations

Publié dans Trucs et conseils gratuits | Un commentaire

Cessez de réciter et soyez vrai !

Présentation Parler en public

 

Parler en public n’est pas si compliqué. Pour y parvenir, soyez-vous même. Cessez de réciter votre présentation comme à la petite école.  Que ce soit devant un groupe restreint ou des centaines des personnes, parlez simplement. Laissez l’auditoire vous découvrir.

 Voici quelques conseils:

Ne faites pas de discours

Les discours sont ennuyeux, longs et peu vivants. Parlez simplement et racontez une histoire.  Adressez-vous directement aux gens.

Je, moi, nous et vous

Cessez de dire ON quand vous parlez de vous-même. Utilisez le JE. Personnalisez vos propos.  Après tout, c’est vous que les gens sont venus entendre. En utilisant les mots JE, NOUS, VOUS, vous incluez tous les participants dans une seule et même équipe. Vous créez un esprit de communauté et un sentiment d’appartenance et de participation chez tous les participants.

Parlez aux gens

Ne craignez pas de vous adresser à une seule personne à la fois. Adressez-vous à une personne attentive.  Puis après une quinzaine de  secondes, une fois le contact établi, tournez-vous vers quelqu’un d’autre.  Chacun aura ainsi l’impression d’être important et considéré.

Parlez simplement

Évitez les termes trop complexes. Entre amis, vous parlez pour être compris? Utilisez la même méthode. Si vous devez utiliser un jargon relié au sujet, expliquez-le.  Ajustez vos propos. Sachez à qui vous vous adressez. Un chercheur sur le cancer doit ajuster son niveau de langage s’il s’adresse à des familles touchées par la maladie ou s’il parle à des collègues médecins.

Mouillez-vous

Les gens sans couleur et sans saveur sont rarement intéressants. N’ayez pas peur de donner votre opinion, d’exprimer votre pensée sur le sujet pour lequel on vient vous entendre. Après tout, c’est VOUS l’expert et même si tous ne sont pas d’accord, plusieurs s’attendent à connaître aussi votre opinion.

Soyez attentif

Votre auditoire vous parle constamment.  Sachez reconnaître les signaux que les gens vous envoient. Observez leur posture, le langage corporel, baillent-ils, consultent-ils leur montre ou téléphone portable, leurs courriels ?  Il est peut-être temps de changer de rythme, de les faire participer, de les consulter sous le mode questions et réponses.

Découvrez nos formations :  RouxMédia/Formations

Publié dans Trucs et conseils gratuits | Laisser un commentaire