Un discours bref et pertinent

 

Parler en groupe devant un auditoire et livrer une présentation ou un discours, demande une préparation adéquate. La plupart des gens veulent tellement ne rien oublier et s’assurer d’avoir une présentation  »complète » qu’ils y mettent beaucoup trop de détails. Le sujet devient donc trop lourd, trop long, trop compliqué et carrément ennuyeux. S’adresser à un auditoire c’est aussi faire une sélection de ce que nous voulons dire mais surtout, choisir ce que l’on veut que nos auditeurs comprennent et retiennent!

Voici quelques trucs qui permettront d’être compris et de marquer des points. L’art d’être bref en 5 points.

1. Allez droit au but

Dites à vos auditeurs dès le départ ce dont vous parlerez. Rappelez votre sujet, les points que vous aborderez et l’ordre dans lesquels vous allez progresser. Avisez tout de suite les participants que vous répondrez à toutes les questions et que leur participation est importante.

2. Résumez vous

Si vous êtes incapable de résumer votre sujet en une phrase simple, vous êtes déjà sur la mauvaise voie. Résumer, c’est surtout enlever des mots ! Souvenez-vous de cet ami qui tente de faire le résumé le film qu’il vient de voir, et qui ne parvient qu’à vous donner le goût de l’interrompre ou encore mieux, de fuir.

3. Votre présentation est importante ? Montrez-le !

Évitez de perdre votre temps et celui de votre auditoire. Dès le départ, attaquez ce que vous avez à dire. Cessez les trop longues formules de politesse. Oubliez les mises en garde qui rappellent que ce que vous allez expliquer, est important.

Si c’est important, ne perdez pas de temps et mettez vous au travail, lancez-vous et commencez votre présentation. Entrez rapidement dans le vif du sujet.

4. Mettez de l’ordre dans vos propos

Assurez-vous dès le départ que vous répondrez aux trois questions principales.

Quoi ?
De quoi est-il question ? De budget, d’un produit, d’un client, d’un projet. Assurez-vous que ce soit clair et bien affirmé dès le départ. Nommez, décrivez, exprimez mais ne tournez pas autour du pot en voulant vous garder de la matière pour plus tard ou bâtir un crescendo. Oubliez le mystère que vous souhaitez entretenir et la courbe dramatique à découvrir.

Pourquoi ?
Pourquoi ce dont vous choisissez de parler est important ? En fait, est-ce que ça l’est vraiment ? Est-ce que ça a de l’importance pour ceux qui écoutent ? Inversez les rôle et demandez vous si c’est intéressant. En cas de doute, retirez les points faibles ou secondaires de votre présentation. Réservez-les pour la période de questions.

Comment ?
Comment allez-vous réaliser ce dont vous parlez. Expliquez la façon avec laquelle vous atteindrez vos objectifs. Encore mieux, demandez-vous comment ce que vous dites sera un outil pratique, une connaissance pertinente pour votre auditoire.

Comment peut-on utiliser les connaissances que vous transmettez ? Ayez le souci de laisser votre égo de côté et assurez-vous de laisser quelque chose d’utile à vos participants.

5. Plus rien à dire ? Cessez de parler

Assurez-vous de savoir conclure. Vous avez fait le tour? Évitez de transmettre un malaise. Si tout est dit, votre auditoire a alors compris. Continuer à tenter de résumer ne fera que laisser l’impression que vous tournez en rond et que vous ne croyez pas vraiment à ce que vous venez de dire. Préparez une phrase de conclusion et cessez de parler.

Ce qui traîne en longueur manque de punch ! Soyez bref !

Puis, attaquez rapidement la période de questions. Vous verrez alors jusqu’à quel point vous étiez intéressant, pertinent et écouté… Rien de pire que l’absence de questions. Les participants satisfaits aiment le montrer en engageant la conversation avec vous. On croit à tort que puisque personne n’a de question, tout a été clair et compris. Erreur, c’est que les gens n’en peuvent plus.

Si les gens se poussent, c’est mauvais signe…

Découvrez les formations RouxMédia  partout au Québec, en entreprise et dans vos colloques et congrès.
Je forme et conseille les chefs d’entreprises, gens d’affaires et les communicateurs afin de les aider à obtenir un maximum d’impact et d’influence dans leurs présentations et leurs stratégies de communication et de relations publiques.
À la recherche de contenu à partager? N’hésitez pas à partager nos articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *