4 points essentiels pour réussir une présentation

 

Faire une présentation doit comporter un but. Que vous le fassiez parce qu’on vous l’a demandé n’est pas un but; c’est la raison. Le but c’est l’idée pour laquelle vous souhaitez qu’on se souviennent de votre discours. Que ce soit pour promouvoir une idée, partager des connaissances, provoquer un changement dans une équipe ou influencer des acheteurs; votre discours est une opération de communication et de relations publiques.

4 éléments d’une présentation réussie

1. Vous (le communicateur)

Si les gens vous écoutent c’est qu’ils accordent de la crédibilité à la personne que vous êtes. Ce que vous êtes, votre expertise, vos réalisations, vos connaissances et votre personnalité; donnent la teinte et le ton au message que vous transmettez et à la façon que votre auditoire le perçoit et l’interprète.

Votre message ne peut être plus crédible que vous-même.

2. L’auditoire & l’occasion

Pour retenir l’attention, prendre la parole devant un groupe ne suffit pas. Pour être compris, vous devez vous adapter à l’auditoire et savoir comment s’adresser à lui.

Pour réussir, vous devez tenir compte du niveau de connaissance des participants, ne pas oublier quelle est l’occasion pour laquelle ils sont venus vous écouter, adapter votre niveau de langage et vous ajuster au jargon professionnel qu’ils connaissent.

Vous devez tenir compte des attentes des participants et vous assurer d’y répondre.

Attardez-vous à la disposition de la salle (pour vos déplacements), la durée de votre présentation et le moment de la journée. Faire une présentation au retour de la pause du repas est toujours plus risqué et demande un effort de plus pour écouter avec attention.

3. Le contenu (votre message)

Votre auditoire est composé de gens qui s’attendent à apprendre et à tirer un bénéfice de vos propos. Tout ce que vous dites dès votre arrivée devient votre présentation. C’est votre responsabilité de faire en sorte que l’auditoire écoute et se souvienne de ce que vous dîtes.

Le cœur du message,  votre discours, ne doit véhiculer qu’un seul message. Vous aurez quelques points et messages secondaires qui permettront d’expliquer et illustrer votre propos. Mais à la toute fin, chacun devrait pouvoir résumer votre message en une seule phrase.

Un message fort doit toucher la tête et le cœur (la logique et les émotions)  L’attention et l’intérêt que l’on porte à un message ou un discours ne proviennent presque jamais de la logique de votre cerveau mais des émotions ressenties. Ça n’est qu’une fois les émotions sollicitées que le cerveau fera les liens logiques qui permettront d’accepter ou de refuser le message. L’élection de Donald Trump en est un parfait exemple. Trump a su atteindre les émotions (négatives ou positives, peur & espoir) des millions d’électeurs américains qui ont voté pour lui.

Un discours réussi, c’est une histoire bien racontée Ce sont les histoires que les gens retiennent. Les histoires génèrent des émotions. Dans les histoires, on peut certes glisser quelques chiffres logiques qui appuieront les émotions ressenties et qui feront accepter le message. Mis à la base, le message est véhiculé par une histoire ayant un début, un milieu et une fin. Les cas vécus et les anecdotes sont les meilleures histoires car elles existent réellement et rendent crédible ce que vous racontez. (consultez aussi : Savoir retenir l’attention http://bit.ly/2lddfw0)

4. Votre livraison

Ce que l’auditoire voit et ce qu’il entend, devient le message qu’il retiendra. Notez que l’auditoire vous voit encore plus qu’il ne vous entend. Votre attitude, votre passion et le plaisir que vous mettez dans la façon de raconter; conditionnent les gens à vous écouter.

Répétez et exercez-vous… pour vrai !! Pour y parvenir, levez-vous et faites-le! N’attendez pas la veille pour relire vos notes. Relire un discours ou une présentation n’apporte rien à votre performance. C’est dans la réalité qu’elle deviendra vivante et que vous y trouverez l’aisance, pas dans votre tête.

Racontez, ne lisez pas.  Vous pouvez consulter un texte ou des notes mais raconter une histoire c’est la faire vivre avec toute votre passion et votre plaisir de partager vos connaissances. Regardez l’auditoire, parlez lui, observez les réactions et ajustez-vous comme lorsque vous racontez vos vacances en prenant un verre avec un ami.

Soyez expansif, occupez l’espace Vous devez captiver et vous assurez d’être le point de mire de la salle. Augmentez le volume de votre voix, assurez-vous d’avoir des gestes plus grands et amples qu’à la normale. La distance vous rend plus petit et moins imposant. Remédiez à cela en occupant l’espace sonore et visuel. Par votre unique présence, créez votre propre environnement sonore et visuel

Découvrez les formations RouxMédia  partout au Québec, en entreprise et dans vos colloques et congrès.

Je forme et conseille les chefs d’entreprises, gens d’affaires et les communicateurs afin de les aider à obtenir un maximum d’impact et d’influence dans leurs présentations et leurs stratégies de communication et de relations publiques.

À la recherche de contenu à partager? N’hésitez pas à partager nos articles

Une réaction au sujet de « 4 points essentiels pour réussir une présentation »

  1. Ping Les éléments indispensables pour une présentation parfaite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *